Ordre des Odonates

ClassificationGenres et espècesDatesPaysThèmes

Odonata Fabricius, 1793

Ordre des Odonates

Détails de la classification

Zygoptères et Anisoptères, imagos
©© bysa – Göran Liljeberg, Hallvard Elven (Muséum d’Histoire Naturelle de l’Université d’Oslo)
  • Libella fluviatilis (Rondelet 1558) [larve de Zygoptera]
  • Perla [Aldrovando 1602, Ray 1710, Linnaeus 1735, de Réaumur 1742]
  • Libella [Muffet 1589-90, Lister 1700, Ray 1710, de Réaumur 1742]
  • Mordella [de Réaumur 1742]
  • Libella Linnaeus, 1758 (nomen oblitum) [lapsus : genre]
  • Libellula Linnaeus, 1758 [genre]
  • Tetraptera alis nudis (Geoffroy 1762)
  • Unognata Fabricius, 1775 partim
  • Libelluloides von Laicharting, 1781 partim

Fabricius J.C. 1793 – Entomologia systematica emendata et aucta. Tom. II. – Hafniae. – •••>

Type : Libellula Linnaeus, 1758

  • Odonata Fabricius, 1793 [sous-ordre : Fabricius 1793, de Selys Longchamps 1854]
  • Odonata Fabricius, 1793 [ordre]
  • Cryptodonta Latreille, 1802 cf.
  • Libellulines Latreille, 1804 [famille]
  • Libellulides Leach in Brewster, 1815 [clade : “tribu”]
  • Odonatea Rafinesque, 1815 cf.
  • Libellulidae de Selys Longchamps, 1840 [famille]
  • Paraneuroptera Shipley, 1904 cf.
  • Zygopteradelphia Crampton, 1916 cf.
  • Odonatida Pearce, 1936 cf.
  • Neodonata Martynov, 1938
  • [Odonatoptères] (Chopard 1948)
  • Orthomyaria Schwanwitsch, 1946 cf.
  • Bimotomaria Schwanswitsch, 1946 cf.
  • Heterognatha Chen, 1962 (nec de Saussure & Humbert, 1872, nec Börber, 1920) cf.
  • Euodonata Grimaldi & Engel, 2005

Demoiselles et Libellules – Dragonflies and Damselflies

Marteaux d’eau douce [larves : Rondelet 1558], Niveaux d’eau douce [larves : Rondelet 1558], Mouches d’eau douce [imagos : Rondelet 1558], Mouches à quatre aisles [de Réaumur 1742], Demoiselles [de Réaumur 1742, de Tigny 1802], Libellulidées [de Selys Longchamps 1840], Odonates [de Selys Longchamps 1840]

Les Odonates (Odonata) parmi les Insectes s.l. (Hexapoda)
Extrait de Deliry (2014)

L’ordre des Odonates est rangé dans la Classe des Insectes, Embranchement des Arthropodes au sein du Règne Animal. Ils sont placés dans le super-ordre des Paléoptères, avec les Éphéméroptères et sont ainsi considérés parmi les Insectes les plus anciens. Les plus anciens fossiles connus datent de la fin du Trias (~ 237-228 Ma). Les Odonates sont régulièrement nommés Libellules (s.l.), mais on note un retour du terme originel, Demoiselles, selon une présentation conjointe des deux ensembles principaux : Demoiselles et Libellules, correspondant grosso modo aux Zygoptères et aux Anisoptères. J’arrête l’Ordre des Odonates, ici à sa définition stricte qui correspond à peu près aux Euodonata Gimaldi & Engel, 2005, soit les Zygoptères et les Anisoptères accompagnés des groupes directement affiliés que ce soit des fossiles (Mesomantiiidae, Saxonagrionidae, Cephalozygoptera) ou des Anisozygoptères.

Le référentiel taxonomique mondial est la World Odonata List (Paulson & al. 2000-2024, 2021-2024). Il s’agit probablement d’un des référentiel les plus complets et exacts pour un groupe d’Insectes. Ce travail est l’héritage de nombreux catalogues des Odonates de dimension mondiale (Olivier 1792, Burmeister 1839, Kirby 1890, Davies & Tobin 1984, 1985, Bridges 1994, Steinmann 1997…).

On découvre parmi les premiers noms données aux Odonates, la création du nom Libella chez Rondelet (1558), alors qu’en anglais on trouve chez Muffet (1589-90), Adder Boultes, Dragonflies, Watter buterflies. Quant à Aldrovando (1602), il préfère le nom Perla. C’est Linnaeus (1735) qui forge le nom Libellula comme un diminutif créé en 1558, Libella. Après les avoir présentées comme des Demoiselles, de Réaumur (1742) vient les distinguer sous la notion de Demoiselles aquatiques, apposées aux Demoiselles terrestres que nous connaissons sous le terme de Fourmilions (Myrmeleontidae). On trouve enfin en Allemand, Libellen chez Roessel von Rosenhof (1749). Les Libellules sont connues dans presque toute la France, même par les enfans, sous le nom de Demoiselles, qu’elles doivent vraisemblablement à la longueur et à la finesse de leur corps (de Tigny 1802). Olivier (1792) était le premier à utiliser le nom Libellules en Français.

Le mot Odonata a été forgé par Fabricius en 1793 à partir du grec οδόντoς qui signifie “mâchoires avec des dents”.

Cet ensemble est d’abord rassemblé par un genre unique, Libellula et rangé dans l’ordre de Neuroptera par Linnaeus (1758) dans le cadre des premières descriptions zoologiques officielles, base de la nomenclature binominale linnéenne. La première espèce décrite est Libellula quadrimaculata Linnaeus, 1758. Fabricius (1775) splite le genre initial en trois, en ajoutant les genres Agrion et Aeshna rassemblé avec d’autres Insectes parmi les Unognata Fabricius, 1775 qu’il resserre autour des trois genres sous l’ensemble des Odonata Fabricius, 1793. Ce terme est d’abord assez peu utilisé, même si de Selys Longchamps (1840) le place comme synonyme des Libellulidés et qu’en 1850, il titre avec Hagen, son ouvrage avec ce nom tout en n’exploitant guère dans leur présentation systématique (de Selys Longchamps & Hagen 1850). On trouve par exemple dans le Dictionnaire d’Histoire Naturelle dirigé par Charles d’Orbigny (tome 8 : 1847), une dimension tout à fait secondaire de la notion d’Odonates. Ce n’est donc que bien plus tard que l’Ordre des Odonates prendra sa pleine dimension.

Définition du Dictionnaire d’Histoire Naturelle (1847)

On trouve chez Leach in Brewster (1815) une des premières descriptions “complètes” des Odonates. Il traite en fait l’ensemble dans la “tribu” [clade] des Libellulides : ils se caractérisent par des tarses jointives au nombre de trois, des mandibules et des maxilles fortes et cornées, des ailes semblables ou avec les postérieures plus larges à la base, l’abdomen non terminé par de soies ou des filaments et enfin des yeux très grands. Ils sont classés dans l’ordre de Neuroptera (quatre ailes, nues, réticulées et divisées en de nombreuses cellules), de la “section” [clade] des Subulicornes (antennes en pointe, très courtes, sétiformes, palpes maxillaires très courts, ailes étendues horizontalement ou redressées, extrêmement réticulées, comprenant de plus les Ephemerides qui se distinguent par leurs quatre tarses, la bouche non distincte, aux ailes postérieures plus petites que les antérieures et à l’abdomen terminé par deux ou trois filaments.

J’ai proposé le 17 novembre 2022, une redéfinition de l’infra-ordre des Anisozygoptères qui devenait un ensemble très ambigu, pourtant relativement bien explicité dès les années 1990, mais plébiscité par la Communauté odonatologique (Deliry 2022). Il convenait de donner du sens et de la rigueur à un terme qui avait perdu toute consistance.

Odonates actuels avec rénovation du sens des Anisozygoptera selon Deliry (2022)
Odonata Fabricius, 1793 [•>]

• Mesomantidae Ŧ [famille]
• Saxonagrionidae Ŧ [famille]

• Zygoptera de Selys Longchamps, 1854 [sous-ordre] [•>]
••• Lestida Calvert, 1901 [infra-ordre] : Hemiphlebines, Lestines
••• Platystictida Kennedy, 1920 [infra-ordre] : Platystictines
••• Calopteragrionidaa Deliry, [2014] [infra-ordre] : Calopterygines, Coenagrionines

Cephalozygoptera Archibald & al., 2021 Ŧ [sous-ordre]

Epiproctophora Bechly, 1996 [sous-ordre]
••• Anisozygoptera Handlirsch, 1906 [infra-ordre] [•>] : Epiophlebines
••• Anisoptera de Selys Longchamps, 1854 [sous-ordre] : Aeshnines, Gomphines, Libellulines
Zygoptères (A) et Anisoptères (B) : larves
extrait de Chopard (1948 : fig.15)

Aldrovando U. 1602 – Des Animalibus Insectis libri septem. – Bononiae. – •••>

Bridges C.A. 1994 – Catalogue of the family-group, genus-group and species-group names of the Odonata of the world. 3e éd. – Urbana, chez l’Auteur.

Burmeister H. 1839 – Handbuch der Entomologie. – Enslin, Berlin [Libellulina : 805-862]. – •••>

Chopard L. 1948 – Libellules de France, Belgique, Suisse. – éd. Boubée & Cie, Paris : 137 pp. + XII pl.

Davies D.A. & Tobin P. 1984 – The dragonflies of the world: A systematic list of the extant species of Odonata. Vol. 1. Zygoptera, Anisozygoptera. – Societas Internationalis Odonatologica Rapid Comm. (Suppl.) n°3, Utrecht.

Davies D.A. & Tobin P. 1985 – The dragonflies of the world: a systematic list of extant species of Odonata. Vol. 2. Anisoptera. – Soc. Int. Odonatol. Rapid Comm. (Suppl.) No. 5., Utrecht.

de Réaumur R. 1742 – Mémoire pour servir à l’histoire des Insectes. Onzième mémoire. Des mouches à quatre aisles nommées Demoiselles. – Imprimerie royale, Paris [Demoiselles] : 387-457. – •••>

de Tigny F.M. 1802 – Histoire naturelle des Insectes. Tome II. – Paris. – •••>

Deliry C. 2014 – Classification phylogénétique des Libellules. – Histoires Naturelles n°34.

Deliry C. 2022 – Anisozygoptera (sens.nov.) – In : Odonates du Monde (Histoires Naturelles), 17 novembre 2022. – Document pdf. – •>pdf

Fabricius J.C. 1793 – Entomologia systematica emendata et aucta. Tom. II. – Hafniae. – •••>

Fabricius J.C. 1775 – Systema Entomologiae. – Flensburgi & Lipsiae. – •••>

Fraser F.C. 1957 – A reclassification of the order Odonata. – Sydney. R. Zool. Soc. NSW.

Kirby W.F. 1890 – A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata or Dragonflies with an appendix of fossil species. – London. – •>pdf

Muffet T. 1589-90 – Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum. – Réed. 1634 – Londini. – •••>

Olivier G.A. 1792 – Encyclopédie méthodique, dictionnaire des Insectes. Tome septième, partie 2. – Paris, Panckoucke. – •••>

Paulson D., Schorr M. & Deliry C. (coord.) [2000-2024] – World Odonata List. – Slater MNH, Univ. Puget Sound. – Première mise en ligne en 2000 sous Schorr & al. 2000. – •••>

Paulson D., Schorr M., Abbott J., Bota-Sierra C., Deliry C., Dijkstra, K.D. & Lozano, F. (coord.) [2021-2024] – World Odonata List. – Odonata Central, University of Alabama. – •••>

Roessel von Rosenhof A.J. 1749 – Der monathlich-hereusgegebenen Insecten-Belustigung. Insectorum aquatilium. – Nürberg. – •••>

Rondelet G. 1558 – L’Histoire entière des Poissons. – Bonhome, Lion.

Schorr M., Lindeboom M. & Paulson D. 2000 – List of Odonata of the World. (2 parties). – Univ. of Puget Sound, version du 27 avril 2000. – •••>

Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. 2 volumes. – Walter de Gruyter.

Introduite à l’initial dès 2004

Publications similaires